l’oeuf ou la poule

Chaque année les annonces alarmantes quant à la baisse de la biodiversité vienne nous mettre en garde contre la perte irréversible que subit la nature du fait des activités humaines. La disparition programmée des abeilles étant LE symbole de ce dérèglement.

Pour certains scientifiques, le salut pourrait venir des villes… les campagnes étant trop exposées au pesticides. En va t’il de même pour les oiseaux qui pourraient trouver refuge dans la cité… mais faudra alors y couver d’autres oeufs que ceux de chez Léonidas!

IMG_4766.JPG

IMG_4529.JPG

Publicités

Moby dick

Le port de Bruxelles n’a jamais été fréquenté par les baleiniers et autres aventuriers partant autour du globe à la chasse aux grands mammifères marins dans un combat homérique, tenant quasi du duel symbolique comme le raconte Melville dans son formidable roman.

Pourtant les Cétacés sont bien présents dans notre capitale, et pas seulement au Musée des Sciences Naturelles, mais aussi dans nos rues où ses grandes bêtes ont fascinés les artistes d’hier et d’aujourd’hui!

IMG_4755.JPG

IMG_4628.JPG

Pour oublier le gris

Grands fans de la France de ses paysages, de son patrimoine et de ses terroirs, nous sommes toujours effarés par la présence de cités HLM absolument hideuses qui poussent tout autour de bon nombre de villes même modestes.

Le besoin de logement est une priorité, mais faut’il pour autant qu’il soit laid? En terme de destruction du patrimoine… Bruxelles n’a pas de leçon a donner… Une fois que des vilaines bar d’immeubles sont construites, pas de marche arrière… mais juste la possibilité de mettre un peu de couleur pour rendre cela moins désespérant!

IMG_4588.JPG

IMG_4589.JPG