Poulets à la broche

UN dernier petit tour dans les Marolles, dans l’une des petites rues (la bien nommée des … fripiers), loin de l’agitation du marché pour découvrir de vieilles enseignes, de quelques échoppes fermées depuis longtemps.

La volaille avait droit de cité à l’époque… remplacé aujourd’hui par des bâtiments borgnes ou des nightshop. Nulle doute que le quartier dans quelques années va connaitre un souffle nouveau et une gentrification. Il risque aussi d’y perdre une partie de son âme et certainement ces anciennes enseignes vantant les meilleurs poulets!

IMG_4571.JPG

IMG_4566.JPG

Publicités

Rue des tanneurs

Suivez-nous dans cette promenade dominicale entre la Rue Blaes et la Rue Haute (Marolles – Bruxelles)… Un milieu urbain mais dont le charme incomparable des ruelles en pavés ne vous laissera pas indifférent.

Une seule photo cette, fois mais en verticale… A l’image de ce quartier situé entre le haut et le bas de la ville, ou promeneur comme habitants l’arrêtent pas de monter et descendre… que ce soit les ruelles ou l’échelle sociale.

tanneurs.JPG

voilettes de deuxième main

Il est bon ton de dire que le plus beau jour dans une vie est celui de son mariage… et que dès lors tous les sacrifices sont non seulement normaux mais même souhaitable pour cet évênement si spécial.

Du coup, revendre en seconde main sa robe de mariée constitue un sacrilège… alors qu’en principe; et si on a bien choisi sa moitié, la dite robe ne servira qu’une fois! Personnellement je comprend parfaitement qu’on mette en vente ces voilettes… Surtout si elles sont colorées, raison pour laquelle je vous offre la même photo en noir en blanc!

voiles.JPG

voiles_nb.JPG

C’est toujours les années Folles

Ayant pu découvrir les fabuleuses photos de l’agence de presse Van Parys (seule agence de presse au monde dirigée par des femmes) dont la plupart des excellentes photos illustrent le Bruxelles tout juste après guerre.

Certaines scènes ont vieilli… et l’évolution n’a pas toujours été dans le bon sens! Par contre d’autres endroits semblent avoir n’avoir jamais changé… comme le marché au puces, où on continue a recylcer une partie des mêmes objets de façon infinie!

IMG_4680.JPG

IMGP7086.JPG