du bon coté de la grille

Il existe de nombreuses versions des légendes rapportant que des prisonniers, capturés lors des croisades et qui finissent par être libérés, ont offerts leurs lourdes chaines pour les fondre et habiller l’église.

A Conques c’est autour du coeur de l’Abbatiale que ces puissantes grilles délimitent le territoire des moines et des simples citoyens… PAS sur pourtant que ces bons pères abbés aient connus les chaines et les galères…

2017.10.23- 074_Conques.jpg.jpg

2017.10.23- 095_Conques.jpg.jpg