Empreintes foresto-digitales

La vogues des séries policières américaines mettant en scène des experts solutionnant des crimes à coup d’éprouvettes et d’équations savantes, a redonné à la recherche et à la science un certain attrait et une crédibilité aux yeux de certains qui s’en étaient détournés.

Si chaque homme est identifiable par son code génétique, son ADN, ou ses empreintes digitales, il doit en aller de même pour les arbres… A moins qu’en étudiant une telle tranche c’est le bûcheron responsable qui pourrait être identifié?

_MG_0169.JPG

trancheBois.JPG

Une réflexion sur « Empreintes foresto-digitales »

  1. Comme les bons vieux 33 tours… chaque sillon a une histoire différente à raconter.
    De quoi occuper un paquet de soirées d’hiver!! 🙂

    J'aime

Les commentaires sont fermés.