Jeunesse discrête

Alors qu’il faisait relativement beau, nous avons été frappé par l’absence d’enfants dans les rues, sur les places et dans les jardins. On a croisé de nombreux cyclistes du dimanche vénérables et serrés dans leurs « jolies tenues » en lycra mais pas un gamin…

Halle serait-elle une ville uniquement de vieux? il semble que non d’après le tableau dans la collégiale, où chaque petit coeur en bois symbolise un nouveau bébé, confié à l’église. Ils sont sous la garde des lions des fonds baptismaux et on ne les laisse pas jouer dehors apparemment.

baptème2.JPG

baptème.JPG

Une réflexion sur « Jeunesse discrête »

Les commentaires sont fermés.