Quand éole carillonne

Tels les tubes d’un orgue muti-forme, ces tuyaux teintent au moindre souffle de vent.

ils chantent avec Eole et avertissent joliment lorsqu’une porte s’ouvre, qu’une masse d’air se déplace. Chouette alternative aux cris insupportables et déchirants des alarmes censés remplir les mêmes fonctions

A_orguetube

Publicités

8 réflexions sur « Quand éole carillonne »

  1. Le genre de photo qui ne parle pas à première vue et qui me parraît bient simpliste sauf lorsque je prends la peine de la découvrir petit à petit et là elle me parraît tout à coup grandiose !

    Bon week-end,
    Tristemps

    J'aime

  2. Encore un souvenir !!! Minot, quand j’allais chez ma tante Daphné, mon plaisir était de sortir et rentrer par la porte qui donnait sur l’extérieur. En été, il y avait un grand rideau de perles qui tintinnabulait à chaque entrée et sortie. Un vrai plaisir qui ne plaisait pas toujours à ma marraine !!

    J'aime

Les commentaires sont fermés.