la « MORT » du Blog

C’est avec une certaine émotion, que je dois vous annoncer la fermeture définitive de Visionjour sur la plateforme Skynet au 1er juin!

Skynet arrête ses services de blogs, nous laissant en plan alors que depuis 11 ans ce sont près de 4500 posts, 10.000 photos et 600.000 commentaires qui ont habillé ces pages. on est très triste et on espère trouver l’énergie pour relancer un blog photo ailleurs. merci a tous pour vos visites et restez vigilants… un « visionjour » devrait se relocaliser ailleurs dans peu de temps!

IMG_5564.JPG

Saveur de Saverne

Je ne sais pas si les étales de marchés sont particulièrement photogéniques, ou si c’est moi qui trouve un plaisir particulier à déambuler parmi ces belles couleurs et odeurs alimentaires, mais j’ai toujours eu un faible pour ce genre de photos.

C’est au point qu’on organise nos visites (culturelles bien sur!!!) sur base des jours de marché dans les petites villes. l’attraction photographique pour ces étales de légumes ne nous empêchant PAS DU TOUT de faire nos emplettes et achats!

IMG_4794.JPGIMG_4799.JPG

IMG_4801.JPG

Viandard

Aubernai est une chouette petite ville qui a gardé son cachet médiéval et renaissance, avec bon nombre de façades sculptées, mais aussi de beaux commerces qui invitent à la bonne bouffe et à la degustation.

L’Alsace en général n’est pas une terre de régime, on y vante, le bon vin, mais aussi la consommation de viandes, comme le prouve ces statues animalières, que se soient des gargouilles « porcines » ou des statues tronant dans la cours de la guilde des bouchers!

IMG_5568.JPG

IMG_5462.JPG

Baptistère St-Ulrich

Encore un de ces édifices improbables au milieu de nulle part et qui semble avoir traversé le temps et les guerres depuis le 10e siècle, dans une des zones pourtant les plus chahutées et disputées d’Europe, à cheval entre l’empire Germanique et le royaume de France.

Ce bâtiment religieux est rond… et pour cause, il est construit autour d’une grande cuve où s’effectuaient les baptèmes par immersion totale des nouveaux croyants. Une des étapes les plus essentielles dans le parcours religieux à cette lointaine époque.

IMG_5484.JPG

IMG_5480.JPG

Ruralité religieuse

Il est déja étonnant de voir que la quasi totalité des villages, même de toute petite taille ont chacun leur église et que la plupart de ces maisons de dieux sont totalement disproportionnées par rapport à la taille des bourgs qui les ont érigés.

A Dompeter, c’est au beau milieu des patûres et des fruitiers que qu’une église a été construite dès l’époque carolingienne. A part des cerisiers, on se demande QUI sont les fidèles qui s’y rendent, mais ce batiment a beaucoup d’allure dans cet environnement agreste. La présence d’une source sacrée et d’une ancienne voie romaine peut expliquer cette construction

IMG_5490.JPG

IMG_5493.JPG

IMG_5500.JPG

Un pied dans la tombe

Dans la même veine que le cimetière de Rosheim / Rosweiller, les tombes tout en quinconce et au milieu d’un vallon boisé à quelques kilomètre de Marmoutier semble totalement abandonné, et d’ailleurs difficile a trouver.

Les pierres tombales sont assez austères (comme le veut la tradition israëlite), alors que dans certains cimetières catholiques on se croirait parfois dans un musée de sculpture. Ce dépouillement inspirés des tables de la loi a pour seule décoration la végétation que pousse librement entre ces blocs de grès formant un mini écosystème invitant à la paix et au recueillement.

IMG_5731.JPG.JPG

IMG_5728.JPG.JPG

IMG_5752.JPG.JPG

Abandon ou conservation?

La découverte du vieux cimetière juif de Rosheim, fut un des moments les plus poignants de notre séjour. A l’écart de la cité et progressivement recolonisé par la végétation, il se dégage de cet ensemble une harmonie paisible rare.

Le dernier juif en zone rurale dans le Nord de l’Alsace est mort en 1991, on se demande dès lors qui entretiendra à l’avenir ce lieu de mémoire… et en même temps on espère qu’il ne subira pas une restauration lourde qui en gommerait l’aspect unique, charmant et hors du temps.

IMG_5214.JPG.JPG

IMG_5218.JPG.JPG

IMG_5234.JPG.JPG

couronne de têtes

Il n’est point question de préparation culinaire redoutable et traditionnelle du style tête pressée ou salade de museau, mais d’une frise sculptée du plus bel effet.

Impossible de savoir à qui appartiennent ces visages expressifs. Ils sont 27 (curieux chiffre=) avec apparemment des hommes et de femmes, appartenant à différentes tranches d’age. Une représentation « romane » de la diversité de la société il y a mille an?

IMG_5165.JPG.JPG

IMG_5174.JPG.JPG

IMG_5167.JPG.JPG

Archéologues à Mîtres

Que cette tapisserie du 12e siècle ait traversé les âges et les guerres pour arriver jusqu’à nous dans un tel état de conservation est formidable, mais c’est la représentation des ces évêques au-dessus d’un tombeau qui nous a le plus surpris et séduits.

Tels des archéologues, ils étudient, mesurent, soupèsent et commentent la nature et l’état de ces restes humains. Des gestes et des attitudes que les anthropologues d’aujourd’hui reproduisent d’ailleurs quasi à l’identique!

IMG_5087.JPG.JPG

IMG_5089.JPG.JPG

Dégradés de grès

Certains villages d’Alsace, ainsi que les roches qui les entourent, sont célèbres pour leurs grès très rouge qui donne aux bâtiments une teinte digne d’un grand cru vigneron.

Dans les grès plus jaunes de l’église de Molsheim, la pierre fait des dessins et des vagues naturelles, liées soit aux oxydes de fer, soit à l’érosion qui sculpte cette roche sableuse et tendre au cours du temps.

IMG_5208.JPG.JPG

IMG_5576.JPG.JPG

têtes de bois

les maisons a pan de bois, qu’elles soient médiévales ou renaissance sont souvent décorées côté façade et habillent ainsi agréablement la rue.

parmi ces décorations, nous avons un faible pour les petites sculptures, souvent naïves et discrètes, qui donnent littéralement un… voir plusieurs visage(s) attendrissant(s) à la vue des passants.

IMG_5133.JPG.JPG

IMG_5134.JPG.JPG

IMG_5453.JPG.JPG

A chacun SA bécassine

J’imagine que tant les bretons (attachés à la « vraie » bécassine) que les Alsaciens qui tiennent à leur figurine avec sa coiffe typique seront outrés de cette comparaison inepte et légère.

On doit quand même reconnaitre que tant marie-madelaine dans cette belle mise au tombeau du 14e, que Marguerite (à la fois d’Autriche et de Bourgogne) ont de bonnes têtes de Becassines!

IMG_5422.JPG.JPG

IMG_5049.JPG.JPG

IMG_5539.JPG.JPG

Emblèm… atique

Choisir un sigle, un emblème, un style et une image qu’on souhaite associer à son nom et à sa personnalité en dis parfois long sur les valeurs, les ambitions, voire les fantasmes des personnes.

Ainsi les sigles belliqueux, les lions rugissants, voir les dragons terrifiants sont associés avec certains pays ou familles puissants. Nous leur préférons ces deux exemples plus pacifiques et gourmands directement tirés du terroir et de la culture alsacienne!

IMG_5148.JPG.JPG

IMG_5156.JPG.JPG

gargouilles contemporaines

ces personnages de pierre qui « crachent l’eau » et qui sont accrochés ou descentes des toits de certaines églises gothiques font partie des statues les plus amusantes et les plus expressives qui soit.

Elles disparaissent quasi totalement de l’architecture (religieuse et civile) avec la fin du baroque… Avec la mode des jeux de rôles et de Dongeon et Dragon on a pu en découvrir une version actuelle sur les appuis de fenêtre d’une simple maison. Plus chouette que des bacs de géranium je trouve!

IMG_5488.JPG.JPG

IMG_5486.JPG.JPG

IMG_5485.JPG.JPG

Eloge de l’ordinaire

Fixé au mur d’une petite ruelle quelconque en Alsace, cette plaque nous avait fait sourire. Pkus tard, nous avons appris qu’il en existait un grand nombre en France… placé par deux plasticiens voulant rester discrets.

Leur action intitulée « plaques de commémoration de l’ordinaire » veut rendre hommage aux anonymes. prend  le contrepied du « sensationalisme touristique » qui présente chaque lieu ou fait comme exceptionnel. Cela étant, le choix de la date reste un mystère.

IMG_4864.JPG.JPG

raisonnez trompettes

Le baroque et la renaissance sont des periodes historiques où la musique prend une importance toute particulière et devient même un outil de pouvoir ou de séduction pour les plus puissants.

Que se soit à la cours des rois ou dans les églises, le protocole intègre parfaitement le rayonnement et la frce que peut donner la musique à un événement. Cela concerne les lieux de pouvoir, mais aussi la vie de la cité où les musiciens… vivants ou en pierre se multiplient.

IMG_5428.JPG.JPG

IMG_5430.JPG.JPG

La grand Place d’Obernai

Après avoir profité de la nature sauvage et préservée autour du Mont St Odile, à laquelle s’ajoute le mystère rugueux lié aux énormes blocs constituant cette forteresse, un petit retour en ville nous fait du bien.

Au delà de la très grande bière qui était bien nécessaire, une grande goulée architecturale et culturelle nous a également fait du bien. On a pas hésité à s’offrir un petit verre en terrasse, se poser sur la place centrale d’Obernai et profiter des façades multicolore.

IMG_5425.JPG

IMG_5448.JPG

Alicament

En parcourant les rue du coeur médiéval et renaissance de la belle petite ville d’Obernai, suite a une longue promenade, nous avions la dalle et on cherchait des yeux une « maison de bouche » de qualité.

Ces deux enseignes nous confortent dans notre choix de vie… Restons loin des pharmacies et de leur posologie et profitons des bons produits du terroir pour se faire du bien et se soigner par la gourmandise!

IMG_5438.JPG

IMG_5440.JPG

Paradis du mouton

La vie d’un bovidé ou de tout autre animal « brouteur » est régulièrement dépeint comme un véritable ENFER dans le système actuel de l’élevage intensif où le bien-être animal est toujours sacrifié au nom du profit.

Loin de ces « usines » à viande, ces quelques patûrages au pied des rochers de St Odile, apparaissent comme un paradis. plutôt que de se mettre à brouter, on y planterait bien la tente pour quelques jours de mise au vert!

IMG_5396.JPG

IMG_5270.JPG

IMG_5388.JPG

Précieux point de vue

Pendant la longue ballade qui longeait le partie Nord du Mur Paien, nous nous sommes interrogés sur les motivations du peuple qui a sué sang et eau pour  dresser cette barrière constituée de centaines de milliers de blocs de plusieurs tonnes.

Et puis au détour d’une trouée dans la forêt, avec le soleil de l’après midi qui perçait les nuages, cela nous est apparu comme une évidence: c’est la vue et la majesté de ces lieux qui avait du justifier ce monstrueux travail!

IMG_5398.JPG

IMG_5306.JPG

IMG_5279.JPG

Le mur Paien

Tout autour des lieux de cultes et eglises successives qui sont venues s’empiler au sommet du nid d’aigle que constitue le Mont St Odile se dresse un mur, aussi impressionnant qu’énigmatique, sur plusieurs dizaines de km de long!

On ignore tout de l’origine et même du rôle (probablement défensif) que devait jouer cette barrière constituée de blocs cyclopéens. Si en règle générale on aime comprendre et analyser les choses… Cette part d’incompréhension et de mystère ajoute dans le cas présent un supplément d’ame et d’intérêt a ce vaste ensemble.

IMG_5340.JPG

IMG_5325.JPG

IMG_5313.JPG

Le mont St Odile

IL existe des lieux qui dégagent naturellement une force… et qui depuis toujours ont attiré les hommes pour y exercer des cultes religieux, y élever des châteaux ou des églises afin d’absorber ou… d’affirmer leur pouvoir. Le Mont st Odile fait certainement partie de ces endroit.

Bien qu’imperméable au « mysticisme tellurique » et agacé par le pélerinage des miracles trop présent sur ce « cailloux de grès ». je suis fasciné par le Mur Païen construit tout autour (probablement par des Celtes ou des néolithique) que je vous présenterai demain.

 

IMG_5275.JPG

IMG_5269.JPG

les mains de Saverne

Grand fan de statues et d’exposition en plain air, je trouve qu’il n’est pas facile, dans une ville chargée historiquement et riche en « monuments d’époque » d’intégrer dans le coeur millénaire même de la cité des oeuvres contemporaines.

Cette série de mains, ou plutot d’empreintes de main dans un metal rouillé offrent d’intéressantes perspectives. leur découpage en 2 dimensions repris dans une enfilade leur donne un relief et un sens du mouvement. On en viendrait presque a un serrer une de ces mains!

IMG_4796.JPG.JPG

 IMG_4797.JPG.JPG

Grès rouges vosgiens

Alors que dans nos régions nous sommes plutot habitué a des roches grises, sombres crèmes… mais généralement assez terne, c’est assez perturbant de se retrouver dans les Vosges face à des falaises rouge brique.

Si cette même couleur se marque sur les églises (qu’elles soient gothiques ou romanes) dans la région, c’est finalement dans la nature et lorsque ces massifs de couleur brique ont été découpés par l’érosion qu’ils offrent pour nous les plus belles oeuvres d’art.

IMG_4946.JPG

IMG_4899.JPG

tourte au Riesling

Voyager, c’est découvrir d’autres langues, d’autres cultures, mais aussi d’autres habitudes et spécialités gastronomiques. On a coutume de dire qu’on voyage autant dans l’assiette que sur les routes!

Si vous passez à Saverne (Vosges du Nord) vous DEVEZ vous arrêter dans la boulangerie mutli générationnelle: le bien nommé « Etablissement Hausalter« . Nous y avons notamment découvert une tourte au Riesling… à tomber raide!

IMG_4931.JPG

IMG_4935.JPG

Basses montagnes

On parle très souvent des performances en haute montagne et de l’incroyable dépaysement du « toit du monde »… mais a bien y penser, on peut avoir des points de vues et paysages tout aussi magique à moins de 400 m d’altitude.

il suffit pour cela que le dénivelé soit suffisant… On entamera sa randonnée à moins de 100 m d’altitude afin d’atteindre avec la même satisfaction et le souffle court la plateforme à 400 m de haut (mais + de 200 m de vide) dominant la plaine du Rhin.

IMG_4874.JPG

IMG_4918.JPG

A la santé des Katz!

La taverne des Katz est un de ces lieux totalement improbable qui a résisté comme par magie aux guerres et aux conflits, au projets urbanistique et à la folie bétonnière de l’homme moderne.

Bien avant de pousser la porte et en regardant simplement la façade on fait un saut en arrière à l’époque de la renaissance… Certains disent d’ailleurs qu’on y sert toujours les mêmes plats et une bière produite suivant la recette « historique ».

IMG_4839.JPG

IMG_4834.JPG

IMG_4840.JPG

Hypster Vosgiens

La barbe fleurie, voire même peignée ou faussement négligée est  revenue très a la mode depuis quelques année car elle est portée avec fierté par les hypsters et autres personnages branchés de nos sociétés contemporaines.

Il est amusant de constater que certaines statues ou peintures représentent des personnages qui feraient la fierté de cette communauté branchée. Et cela jusque dans la mort, avec cet assez incroyable squelette barbu!

IMG_5106.JPG

IMG_4852.JPG

Escapade Alsacienne

L’Agenda ne permettait pas un long voyage dans des contrées éloignées, nous avons opté pour le dépaysement et surtout… le bonheur avec un trip de quelques jours en Alsace à moins de 4 heures de notre « camp de base ».

Les Vosges du Nord sont sauvages et épargnées de la pression touristique… On a le sentiment d’être dans un autre pays, avec sa langue, ses clichés, ses traditions, son architecture colorée, sa gastronomie ronde et généreuse. Même les gens ont une approche de vie différente du reste de la France. Une terre a découvrir!

IMG_5154.JPG

IMG_4816.JPG

 

l’oeuf ou la poule

Chaque année les annonces alarmantes quant à la baisse de la biodiversité vienne nous mettre en garde contre la perte irréversible que subit la nature du fait des activités humaines. La disparition programmée des abeilles étant LE symbole de ce dérèglement.

Pour certains scientifiques, le salut pourrait venir des villes… les campagnes étant trop exposées au pesticides. En va t’il de même pour les oiseaux qui pourraient trouver refuge dans la cité… mais faudra alors y couver d’autres oeufs que ceux de chez Léonidas!

IMG_4766.JPG

IMG_4529.JPG